Désordres physiologiques liés au stress de la chaleur


Brûlure de la pointe

La brûlure de la pointe est caractérisée par des nécroses sur les extrémités et les bords des jeunes feuilles en développement. L'apparition de ce désordre survient principalement quelques jours avant la récolte et est attribué à une carence localisée en calcium. Des conditions environnementales qui favorisent une croissance rapide des plants (températures chaudes, intensité lumineuse élevée et longue photopériode) ou diminuent la transpiration (humidité relative élevée, faible mouvement d'air, stress hydrique) favorisent la brûlure de la pointe.

La présence de feuilles nécrosées dans une laitue affecte son apparence et sa durée de conservation.

Brûlure de la pointe

Nervation brune

Les symptômes se développent lorsque les laitues arrivent à maturité et deviennent plus fermes. Ce désordre physiologique est directement associé à un stress de chaleur. L'apparition des symptômes débute par de petites stries brunes le long des nervures médianes des feuilles situées sous celles enveloppant la laitue pommée. Allant du brun clair au noir, les lésions s'assombrissent avec le temps et sont souvent suivies par de la pourriture durant l'entreposage, réduisant ainsi la qualité des laitues et leur commercialisation.

Nervation brune

Montaison prématurée

Également connue sous le nom de " la montée en graine ", la montaison prématurée est l'élongation rapide de la tige principale au centre du plant, avant même que la laitue ait atteint un poids optimal pour le marché. La qualité des laitues est ainsi fortement altérée et ne rencontre plus les normes de commercialisation. C'est d'autant plus vrai chez la laitue romaine, où la longueur du cœur ne doit pas dépasser le tiers de la grandeur totale du plant.

La montaison prématurée peut résulter de plusieurs facteurs, notamment la longueur du jour dépassant 13 heures d'ensoleillement, comme c'est le cas au Québec, la prévalence de températures élevées à des stades particuliers de croissance et certains stress, comme le manque d'eau.

Puisqu'ils n'ont aucun contrôle sur la météo aux champs, la sélection de variétés résistantes et adaptées à nos conditions constitue un atout majeur pour les producteurs.

Selon le désordre physiologique, les variétés de laitue pommée comme Hochelaga, Estival, AAC Champlain, AAC Canicula et AAC Richelieu présentent de bons niveaux de tolérance, voire de résistance.

Toujours en quête d'innovation, la Fondation Laitue poursuit ses recherches. De nouvelles variétés de laitues pommée et romaine devraient ainsi voir le jour au cours des prochaines années.

Montaison prématurée